Mana Chuma Teatro
Teatro Mana Chuma

Compagnie de théâtre contemporain, dirigée par Massimo Barilla et Salvatore Arena principalement engagée dans le théâtre citoyen et la nouvelle dramaturgie. La compagnie a reçu Il Premio della Critica 2019. Reconnue et financée par la Région Calabre conformément à la loi 19/2017 en tant que société de production théâtrale.

Depuis sa création, Mana Chuma a choisi de travailler particulièrement sur l’identité culturelle et historique du sud de l’Italie, en essayant de faire converger les histoires, les personnages, les formes et les styles inspirés de la tradition culturelle locale et méditerranéenne avec l’utilisation de formes artistiques innovantes, développant sa propre approche dramaturgique liée au brassage de différents langages, avec un attention particulière dédiée à la recherche sur l’espace et l’expérimentation d’espaces « autres » pour le théâtre.

Mana Chuma conçoit ses spectacles comme des petits projets de recherche en collaboration avec des théâtres, des festivals mais aussi des organisations de la société civile, des écoles, des départements universitaires, chambres pénales et organisations de magistrats.

Mana Chuma a élargi ses parcours de recherche en s’appuyant sur les expériences acquises en cours de route et en donnant plus d’espace aux compétences multidisciplinaires de son noyau artistique (musique, vidéo, poésie, dramaturgie, cinéma, danse, technologies interactives).

À travers ses réseaux territoriaux nationaux et internationaux, Mana Chuma construit son propre parcours artistique en lien étroit avec les politiques éducatives et socio-culturelles, d’économie civile-culturelle inclusive, (multiculturalisme, homme/femme, etc.), qui repose principalement d’une part sur la promotion des pratiques de citoyenneté active, de la lutte contre les mafias, de la construction participative de modèles culturels et économiques alternatifs aux modèles déviants, et d’autre part sur la promotion de processus créatifs ouverts à la comparaison entre langues et cultures, tournés vers l’international.

Avec « Come in granello di sabbia », elle a remporté le Prix Selzione In-box 2016 et a été accueillie dans la programmation des Instituts Culturels Italiens de Paris et de La Valette, des théâtres publics tels que le Théâtre Biondo de Palerme et le Théâtre Vittorio Emanuele de Messine ainsi que d’importants festivals et réseaux régionaux.

Mana Chuma a représenté le Théâtre de narration italien à Fête du livre et des cultures italiennes à Paris. Ses œuvres originales ont été traduites en français et présentées sous diverses formes à Paris, à Bruxelles, à Cologne et à Malte. D’autres travaux ont été finalistes du Prix Ustica pour le théâtre, du Prix Riccione pour le théatre, et du Prix Dante Cappelletti.

Mana Chuma a collaboré avec des artistes dont Maria Maglietta, Luciano Nattino, Lucia Sardo, Marcello Chiarenza et coproduit avec d’importantes structures ou festivals tels que le Teatro delle Briciole de Parme, la Casa degli Alfieri d’Asti, le Festival AstiTeatro et le Festival Horcynus.

La compagnie est l’un des partenaires de la Fondation Horcynus Orca, cadre dans lequel, elle est chargée de la production théâtrale. En 2005, elle a obtenu le patronage moral de l’Ente Teatrale Italiana.

• Teatro delle Rane
• Astragali Teatro
• Associazione Soledad
• Circolo del Cinema Charlie Chaplin
• Fondazione Giuseppe Gulotta

Réseaux
•Fondazione Horcynus Orca (socio)
•Latitudini Rete di nuova drammaturgia siciliana (socio)

 Organisations 
• Regione Calabria
• Regione Sicilia
• Ente Parco Nazionale d’Aspromonte
• Comune di Bova
• Comune di Reggio Calabria
• Area Metropolitana di Reggio Calabria
• Università degli Studi di Messina
• Università degli Studi di Reggio Calabria
• GAL Area Grecanica

International 
• Maison Antoine Vitez
• Arts Council Malta
• Teatru Malta
• University of Malta
• Istituto italiano di cultura La Valletta
• Istituto italiano di cultura Parigi

Prix de la critique 2019 ANCT (Association nationale des critiques de théâtre – Italie)
• Prix Dante Cappelletti 2019 – finaliste avec F-Aìda (studio)
• Prix Selezione In-box Blu 2016 avec Come un granello di sabbia
• Prix Ustica pour le théâtre – finaliste avec La Cisterna
• Patronage de la Ente Teatrale Italiana sur toute l’activité (2005)
• Prix Riccione pour le théâtre 2005 – Salvatore Arena finaliste avec Longa è a jurnata
• Prix Ustica pour le théâtre 2003 – finaliste avec Spine

Massimo Barilla

Massimo Barilla

Dramaturge, poète, metteur en scène et producteur.
Il dirige Mana Chuma Teatro (Premio della Critica ANCT 2019) cadre dans lequel il a notamment écrit avec Salvatore Arena: Spine (2003, finaliste du prix Ustica pour le théâtre), Di terra e di sangue (2005, spectacle officiel du centenaire de la CGIL), ’70voltesud (2007, utilisé pour un épisode monographique sur le Moti de Reggio Calabria par Rai Storia), Come un granello di sabbia / Giuseppe Gulotta, storia di un innocente (Prix Selezione In-box blu 2016), F-Aìda (2019). Il a été cité par le magazine français Frictions parmi les 10 auteurs italiens les plus importants pour son engagement civil.

Pour le cinéma, il écrit et réalise le film 26 settembre 1970 / il cielo limpido tiré du spectacle théâtral ’70voltesud. Il a écrit le sujet et le scénario du long métrage, Primula Rossa, (sorti en mai 2019). Il a également été narrateur pour les deux réalisateurs de documentaires calabrais primés, Felice D’Agostino et Arturo Lavorato dans Il canto dei nuovi emigranti, meilleur documentaire Torino Film Festival ’05 et Bellaria Film Festival’06.

Il est l’auteur de nombreuses nouvelles et poèmes inédits en italien et en dialecte de Reggio de Calabre. Son premier recueil intitulé Cu l’ossa di crita est publié par la maison d’édition Mesogea – Culture Mediterranee en mars 2020. Il a traduit du maltais avec l’auteur et avec Virginia Monteforte, le recueil de poèmes d’Elizabeth Grech, Terre sospese (Capire edizioni – 2019). En qualité de poète et écrivain, il a représenté l’Italie au Malta Mediterranean Literature Festival 2018.

Il a également dirigé le Teatro Siracusa de Reggio de Calabre et est responsable des manifestations culturelles auprès de la fondation Horcynus Orca de Messine.

Photo: Virginia Monteforte

Salvatore Arena

Né en Calabre en 1965, Salvatore Arena a fait ses études entre Barcelone et Messine et vie à Reggio Emilia. Sicilien d’origine, Emilien d’adoption.
Acteur, metteur en scène et dramaturge, il a collaboré avec des artistes importants tels que Marco Baliani (Giufà, San Francesco di Saramago, Bertoldo, Terra Promessa, Decamerone), Letizia Quintavalla (Fango, Il Pinguino senza frac), Scimone et Sframeli (La busta, Pali, Giù).
Depuis 2002, il codirige Mana Chuma Teatro où, avec Massimo Barilla, il conduit un parcours de recherche entre autre formes de narration et nouvelle dramaturgie (Trilogie “A sud della memoria”: Il mondo offeso, Di terra e di sangue, ‘70voltesud, L’ultimo Inganno; Terribìlio di mare; Historia du surdatu; Spine; Lunga notte di Medea; Come un granello di sabbia).

Il a écrit avec M. Barilla et dirige Spine spectacle finaliste Prix Ustica 2003.
Il a écrit le texte Longa è a jurnata avec lequel il est finaliste du Prix Riccione en 2005.
En tant qu’acteur dans Per la strada, il remporte le Prix Eolo en 2006 pour le meilleur spectacle italien pour enfants.
En tant qu’acteur il remporte le Prix Ubu en 2009 avec le spectacle Pali en tant que meilleure nouveauté théâtrale italienne.
Il a écrit et dirigé le spectacle La cisterna avec Massimo Zaccaria, finaliste du Prix Ustica 2009.

Photo: Marco Costantino

Luigi Polimeni

Luigi Polimeni

Pianiste, arrangeur et compositeur.
Il a effectué des études de piano classique au Conservatoire de Vibo Valentia et s’est spécialisé dans la composition et l’arrangement au CPM (Centro Professione Musica) à Milan. Il a perfectionné sa formation à travers des cours avec Dino D’Autorio, Marty Robertson et Maestro Gianpiero Reverberi.
Au début des années 90, il était l’un des fondateurs (claviériste et auteur) du groupe de rock progressif « LuToDo » et il a reçu le prix de la direction d’orchestre au Concours International de Composition «Orchestra Giovanile di Spoleto».

Il exerce son activité de compositeur principalement en tant qu’auteur de musique originale pour le théâtre et collabore avec des metteurs en scène et des acteurs dont: Marco Baliani, Salvatore Arena, Maria Maglietta, Nicolaj Karpov et Massimo Barilla.
Pour le cinéma, en plus d’une collaboration structurée avec Columbia Pictures pour la création de bandes sonores de documentaires, il a également écrit la musique originale des longs métrages Primula Rossa de Franco Jannuzzi et Ferdinando il duro de Bloom Kolektiv et Alberto Valtellina.
En 2015, il était finaliste du Concours international de composition pour orchestre du Metropolitan de New York.
Il est chargé de la conception audio avec application de la technique « binaurale » et de la musique originale des productions artistiques et technologiques réalisées dans la salle immersive interactive de la Fondazione Horcynus Orca.

Aldo Zucco

Scénographe.
Professeur de scénographie à l’Académie des Beaux-Arts de Catane depuis 1993 après avoir enseigné aux académies de Reggio de Calabre et de Rome. Il est l’un des fondateurs du Teatro di figura Le Rane basé à Reggio de Calabre et collabore constamment avec Mana Chuma Teatro (Premio della Critica ANCT 2019 – Prix national de la critique).
Sa recherche artistique dramaturgique est basée sur l’espace scénique, inventant et revisitant des paysages intemporels et curiosités.

Parmi ses œuvres significatifs : “Come un granello di sabbia”, Mana Chuma Teatro, Premio selezione IN-BOX BLU; “Pagliacci” de Leoncavallo, mise en scène de Roberta Cortese, Teatro Rendano, Cosenza (Calabre, Italy); “La bella dormente nel bosco” de Ottorino Respighi, mise en scène de Lisa Ferlazzo Natoli, Teatro Rendano, Cosenza; “Elyssa/Didone. La regina errante”, mise en scène de Renato Nicolini et Marilù Prati, Biennale de Venise; “L’ultimo inganno” texte et mise en scène de Massimo Barilla et Salvatore Arena, Mana Chuma Teatro; “Patria e Mito”, texte de Renato Nicolini, mise en scène de Ugo Gregoretti, Compagnia Mediterranea Teatro/Le Nozze, Festival dei 2 Mondi, Spoleto (Ombrie); Compagnia Berardi Casolari “Land Rover viaggio per Amore”, Napoli Teatro Festival.
Dans le cadre du Teatro delle Rane, il a conçu les décors de scène pour: “Perseo”, “L’Acchiappa Pensieri” et “Piccolo Blu e Piccolo Giallo” de Leo Lionni (Premier Prix au Festival Nuovemani, Amalfi 2000) “Feeria”, “Pierino e il lupo”, “Federico”, “Guizzino”, “Caleidoscopio”, “Verso Betlemme”, “Il figlio della pioggia d’oro” et ”L’isola di Calibano”.
Pour la télévision, il a travaillé pour “Bravo Grazie” éditions Rai 2 et SKY VIVO. Pour le cinéma, il a travaillé pour “Figlio di una rivoluzione minore”, de Salvatore Romano et “Primula Rossa” de Franco Jannuzzi.

Aldo Zucco
Elizabeth Grech

Elizabeth Grech

Elizabeth GRECH est traductrice autodidacte et travaille avec divers chercheurs en sciences humaines, ONG et diverses organisations artistiques et culturelles. Elle est traductrice consultante auprès du CIHEAM responsable de la version anglaise de leurs documents de travail et publications.
Depuis octobre 2018, elle est coordinatrice des traductions de la communication et des relations internationales pour Mana Chuma Teatro.
Elle est également traductrice littéraire et traduit en français des poètes/écrivains maltais contemporains. Certaines traductions ont fait l’objet de publications, et plusieurs poèmes ont été publiés dans des revues littéraires.
Elle écrit de la poésie en maltais et certains de ses textes ont été publiés dans des recueils ou des revues littéraires en plusieurs langues (anglais, italien, espagnol, roumain, albanais, esperanto, grec).
Son premier recueil a été publié chez Merlin Publishers (Malte) en février 2019. « Terre sospese », avec les traductions de Massimo Barilla et Virginia Monteforte a été publié par Capire Edizioni (Forlì, Italie) en août 2019.

http://unemeretlautre.com

Photo: Virginia Monteforte

Rosario Di Benedetto

Rosario Di Benedetto

Né à Paternò dans la province de Catane en 1990

Il a entamé sa formation artistique à l’Istituto Statale Arte de Catane en photographie et graphisme publicitaire. Il a ensuite étudié la scénographie pour le cinéma à l’Accademia di Belle Arti (Académie des Beaux-Arts) de Catane où il a été élève d’Aldo Giuseppe Zucco.

Désormais, il participe à plusieurs collaborations artistiques tournées de plus en plus vers l’art vidéo sous toutes ses formes. Dans le cadre de ces collaborations il a travaillé avec des festivals prestigieux tels que La Biennale di Venezia Musica e Arte, le prix Celeste, le Farm Film Festival, le Festival Horcynus, Corti in Cortile …

En 2017, il a cofondé le Centro Studi Arti Visive, un studio de recherche visuelle destiné au marketing.

Alessio Laganà

Calabrais atypique avec une forte passion pour l’art et la musique et des décennies d’expérience en tant que promoteur culturel. L’organisation d’événements culturels et des nombreuses années en tant que tour manager aux côtés d’artistes internationaux ont fait de lui, un opérateur musical attentif aux nouvelles tendances. Depuis des années, il mène un projet de sélection musicale, une sorte de “club d’écoute” dans des clubs et festivals, basé sur la musique afro-américaine et la musique du monde, pour favoriser une écoute consciente de la bonne musique.

Formé en Entertainment Management à l’Académie “Teatro alla Scala” de Milan, il a développé une vision globale des arts de la scène, alliant compétences culturelles et compétences économiques et managériales.

Avec une personnalité polyvalente, il a développé sa carrière professionnelle en tant que BOOKING AGENT (il collabore depuis une décennie avec Kaleidoscope booking pour lequel il a été tour manager pendant des années), en tant qu’ORGANISATEUR de festival (direction artistique et autres rôles dans l’organisation structurelle) et en tant que MUSIC SELECTOR (pour des festivals et des clubs).

Il collabore depuis 2011 avec le Conservatoire de Musique F. Cilea de Reggio de Calabre.

Mariano Nieddu

Né à Nuoro. Sarde, italien et citoyen du monde.
Grâce à une bourse, il s’est diplômé à l’Ecole de théâtre de Bologne dirigée par Alessandra Galante Garrone en 1994. Il s’est ensuite spécialisé auprès de l’European School for the Art of the Actor of San Miniato (Pise). Il s’est formé avec Alessandra Galante Garrone, Renata Palminiello, Vittorio Franceschi, Claudia Busi, Herns Duplan, Francesco Macedonio, Walter Pagliaro, Marco Cavicchioli, Nanni Garella, José Sanchis Sinisterra, Antonio Piovanelli.
Sur scène, il a travaillé avec Thierry Salmon, Marco Baliani, Roberto Castello, Renata Palminiello, Maurizio Bercini, Alfonso Santagata, Luca Vitone, Roberto Rustioni, Milena Costanzo, Maria Maglietta, Walter Pagliaro, Nanni Garella, Ivano Marescotti, Luciano Nattino.
Il collabore avec Mana Chuma Teatro depuis des années.
Il a travaillé dans le cinéma et la télévision avec con Peter Greenaway, Piero Sanna, Claudio Di Biagio, Alessandro Pondi, Domenico Ciolfi, Franco Jannuzzi.
Il a également collaboré avec Rai Radio Tre, avec les livres audio Emons et a doublé des jeux vidéos.

 

Photo: G.M. MesinaH