Comme un petit grain

Giuseppe Gulotta, histoire d'un innocent

Come un granello di sabbia – À l’âge de 18 ans, Giuseppe Gulotta est contraint d’avouer le meurtre de deux carabiniers dans une petite caserne d’Alcamo. Le crime cache un mystère indicible: hommes d’État qui s’occupent des groupes néo-fascistes, du trafic d’armes et d’affaires liées à la drogue. Pour faire tomber le mur de silence, n’importe quel bouc émissaire peut faire l’affaire.
À travers l’histoire humaine de Giuseppe (mais aussi celles de Salvatore et de Carmine – les autres boucs émissaires désignés), la pièce tente de rendre justice à la dimension personnelle, celle d’une vie presque entièrement enlevée pour des raisons inavouables.

La voix de Giuseppe nous attire dans ce tourbillon racontant sa jeunesse interrompue, l’arrestation, les tortures, la longue incarcération, mais aussi l’espoir irréductible et obstiné de la restitution de sa propre humble et haute identité.
Le spectacle est le dernier chapitre de la quadrilogie A Sud della Memoria que Mana Chuma a dédié à l’histoire contemporaine du Sud de l’Italie.